• logo
  • Construire son chalet en bois Hansa: Instructions de montage

    Comment construire son chalet en bois en kit – Instructions de montage

    Il faut absolument lire attentivement et entièrement les instructions avant de construire son chalet en bois. C’est la première étape incontournable pour construire son chalet en bois et en profiter très bientôt.

    • Si vous n’avez aucune expérience d’assemblage ou de construction, alors nous vous recommandons fortement de consulter un charpentier professionnel, un constructeur ou un bricoleur expérimenté proche de vous. Vous pouvez aussi faire appel à nos équipes de construction partenaires. Des erreurs d’installation peuvent conduire à des réparations couteuses ou à des délais d’attente de pièces de rechange et au final causer la perte de garantie chaletenbois.fr
    •  Veuillez consulter la liste des éléments du kit et les plans de chalet pour vous assurer que vous avez reçu un kit de construction complet.  La liste des éléments spécifie la quantité et les dimensions de tous les composants. Toutes les pièces doivent être comparées à la liste des éléments avant de débuter le montage de votre chalet.
    • S’il vous plait ne jetez pas la liste de colisage présente sur l’emballage du chalet tant que la garantie n’a pas expirée. Nous vous conseillons de conserver le numéro de série au cas où vous perdriez la liste de colisage. Ce numéro de série unique et propre à votre chalet fait l’objet d’une traçabilité précise avec les registres de fabrication de l’usine. Le numéro de série commence généralement par les lettres HG et est long d’environ une douzaine de chiffres. Ce numéro est nécessaire dans le cas d’une réclamation ou d’un problème impliquant la garantie. Nous aurons aussi besoin que vous nous communiquiez ce numéro si vous pensez que des éléments du kit sont manquants.

    Si vous constatez que des éléments manquent à votre kit, s’il vous plait adressez-nous un e-mail à info@chaletenbois.fr  précisant votre nom, numéro de commande, numéro de série et la précision des éléments manquants et de leur nombre. Cela nous permettra de vous porter assistance rapidement.

    Toutes les mesures indiquées dans les instructions de montage sont spécifiées en millimètres (mm). Nous nous réservons le droit de recourir à des développements techniques dont peuvent résulter de légères différences avec les images qui figurent sur notre site internet.

    Vous devez notifier à chaletenbois.fr par e-mail tout élément endommagé ou défectueux avant l’assemblage où la garantie pourrait être nulle. Dans ce cas s’il vous plait incluez photos, numéros de pièce et citez le numéro de série du chalet dans votre e-mail. Il est d’une grande utilité dans ces cas d’envoyer des photos des dommages en gros plans ainsi que de la pièce concernée dans son ensemble. Cela nous aide à identifier l’élément en question, la cause probable du problème et son étendue. Nous sommes à votre disposition pour solutionner ce type de problème si d’aventure il se produit.

    Construire son chalet en bois, en prendre soin et l’entretenir

    Votre produit chaletenbois.fr est conçu d’une matière totalement naturelle, le bois. C’est pour cette raison que des différences de teint entre les lames or de petites craquelures ou nœuds peuvent être visibles et leurs apparitions ne peuvent jamais être complètement exclues ou évitées. Les variations de grain sont typiques des épicéas scandinaves. Des tranches rugueuses ou des marques planes au revers des lames de toit ou de plancher sont dues au processus normal de production et ne constituent pas des défauts de qualité ou de fabrication.

    Notre bois provient d’exploitation forestière durable et écologique. Il n’est pas traité chimiquement (à l’exception du traitement à cœur des lambourdes du cadre de fondation et des lames de terrasse). C’est pourquoi le bois peut devenir gris dans le temps. Toutefois, cela peut être évité en appliquant un traitement, une peinture, lasure ou vernis au bois. Il ne faut pas peindre ou traiter les planches murales avant de construire son chalet en bois. Il est préférable de procéder à l’application après avoir fini de construire son chalet en bois et par temps sec. L’application d’une peinture, lasure ou traitement avant l’installation peut provoquer des déformations. Ceci ne se produira en revanche pas quand le chalet sera assemblé. Les seuls éléments qui peuvent être peints à l’avance sont les cadres visibles des fenêtres et des portes.

    Veuillez noter qu’une bonne ventilation et la prévention de l’accumulation d’humidité sont les meilleures protections de votre chalet en bois contre le développement de moisissures. Pour cette raison, votre chalet doit toujours être construit sur une base solide et ferme avec, soit un espace aéré entre les lambourdes de soubassement et la base ou un revêtement contre les remontées d’humidité. Suivez notre guide des bonnes fondations pour chalets en bois.

    Attention ! Vous devez protéger le bois avant et après l’assemblage contre l’exposition prolongée au soleil ou à l’humidité. En effet cela favorise la déformation du bois. Une fois l’assemblage complètement réalisé, les constructions  doivent être traitées de l’extérieur et de l’intérieur avec un traitement protecteur dès que possible, en tout cas pas au-delà de 2 à 3 semaines après l’assemblage. Les portes et fenêtres doivent également être traitées intérieur et extérieur. Notez bien que le bois est sensible à la lumière et que nous ne recommandons pas l’utilisation d’un traitement très clair ou d’un vernis transparent. En effet, les rayons UV peuvent bruler le fil du bois, ce qui peut causer des taches noires en plus du grisonnement. Utilisez toujours de préférence des traitements de protection pigmentés ou des vernis et lasures colorées avec un peu d’opacité.

     

    Sommaire cliquable du guide de montage ci dessous:

    1/ Préparation et démarrage 2/ Cadre de fondation
    3/ Construction murs, portes et fenêtres 4/ Piliers des auvents
    5/ Toitures à double pentes 6/ Toitures simple pente et toits plats
    7/ Terrasse 8/ Plancher intérieur
    9/ Renforts des abris en bois 28mm 10/ Conditions de garantie
    11/ Erreurs à éviter 12/ Entretien du chalet

    Lien de téléchargement du guide imprimable »

    Lien vers le guide de montage video »

    Préparation et démarrage de l’assemblage du chalet bois

    Base de fondation

    Une bonne fondation est très importante pour assurer la sécurité et la durabilité de votre chalet de jardin. Seule une fondation nivelée, uniforme et stable garantit l’assemblage parfait des planches ainsi que la stabilité et l’ajustement des portes et fenêtres.

    Vous pouvez nous demander les plans détaillés de votre chalet avant la réception de la livraison. Cela facilitera la réalisation d’une fondation de base correcte à l’avance. Les types de fondations les plus courantes  pour des constructions de taille moyenne et grande sont les dalles de béton, des plots de nivellement en plastique, des bases de fondation vissables ou des piliers béton. Nos pièces de jardins de dimension modeste sont aussi fréquemment installées sur des terrasses bois, des dalles de pavés sur couche de sable ou des cailloux et graviers soigneusement tassés et nivelés. Le placement d’un revêtement d’isolation contre l’humidité aux points de contact entre la base de fondation et le cadre de soubassement et toujours une bonne précaution.

    Si vous construisez une grande dalle de béton, ou des fondations complexes, alors nous vous encourageons à vous rapprocher d’un constructeur local, à moins que vous ne soyez parfaitement confiant sur la réalisation du chantier par vous-même. Ne faites surtout pas de pente sur votre base de fondation, il est impératif que la surface entière soit plane et ferme. Une légère pente d’écoulement d’eau se répercutera et s’amplifiera au fur et à mesure du montage et causera des problèmes de fonctionnement des portes et fenêtres.

     

    Préparation méthodique des pièces du chalet: gagnez du temps en prenant votre temps.

    Vous aurez besoin des outils suivants : scie, tourne vis, maillet en caoutchouc, marteau, niveau à bulle, mètre ruban, perceuse, couteau ou cutter, des pinces et une échelle. Une visseuse électrique autonome vous facilitera grandement la tâche !

    Quand vous ouvrez l’emballage du kit, ne soyez pas dérouté par le nombre d’éléments. En triant et identifiant les pièces à l’aide de la liste de colisage et des plans, construire son chalet en bois relativement simple. Avant de construire son chalet en bois , il faut comparer le nombre de composants aux indications de la liste de colisage. Assurez vous que tout correspond bien.

    Assemblage cadre de fondation de chalet bois

    Les chalets aux murs supérieurs à 40mm d’épaisseur vont nécessiter l’insertion de tiges métalliques dans les trous pré percés pour recevoir cette protection anti tempête.  Une seule planche mal positionnée vous empêcherait d’insérer les tiges de renfort métalliques à travers le mur entier. Prêtez bien attention à identifier et placer les planches murales en fonction de la présence de ces trous pré percés dans le sens verticale visibles sur la tranche.

    La photo agrandissable ci dessous vous montre comment identifier sur le plan et placer les planches percées pour recevoir les renforts.

    Localisation sur le plan des trous pour renforts anti tempête

    Positionnement des renforts métalliques anti-tempête dans les mursInsertion des renforts anti-tempête

    Construire son chalet en bois est simple, à condition de bien localiser les trous d’insertion des renforts métalliques.

     

    Installation du cadre de soubassement – fondation du chalet

    Les lambourdes de soubassement de votre chalet sont traitées contre l’humidité et les moisissures. Suivre les recommandations suivantes améliorera néanmoins la santé de votre chalet et sa durabilité. L’utilisation de revêtement ou semelles plastiques entre le cadre et la fondation surélevant le cadre d’un centimètre environ créé une ventilation sous le chalet. Ceci protège le bois de l’humidité.

    Protection du cadre de fondation contre l'humidité

    Vous pouvez aussi placer un revêtement bitumineux entre une dalle béton et la totalité du cadre de fondation. Dans ce cas, nous vous recommandons de percer des trous de ventilation de 10mm sur les côtés du cadre à intervalles d’un mètre. Cela créera une ventilation qui évacuera l’humidité.

    Vous n’avez pas besoin de procéder ainsi si vous installez votre chalet sur des plots plastiques ou des bases vissables. En effet, dans ce cas une bonne ventilation existe déjà sous le chalet.

    Vissez ensemble les éléments du cadre de soubassement selon les plans du chalet et placez le sur votre fondation. Mesurez les deux diagonales et vérifiez qu’elles sont identiques et correspondent aux dimensions indiquées sur le plan. Assurez-vous que le cadre entier est bien de niveau et vissez alors le cadre à la fondation conformément au format de la base du chalet, normalement présent sur les pages 3 ou 4 des plans détaillés du chalet.

    Si vous construisez votre chalet dans une zone très exposée, propice aux vents forts, nous vous recommandons de fixer le cadre de fondation à la base avec des profils métalliques et des vis supplémentaires. Ces fixations ne sont pas inclues dans le kit et sont à acheter auprès de votre magasin de bricolage local.

    IMPORTANT : vérifiez les dimensions de débord du toit de votre chalet afin de vous assurer que le cadre de fondation est correctement positionné par rapport à son environnement. Vous ne voudriez pas que le toit de votre chalet ne déborde des limites de votre propriété ou su heurte à un arbre.

    Il n’est possible de construire son chalet en bois correctement que sur un cadre de fondation bien installé et conforme au plan. Si vous construisez sur une dalle béton, celle-ci ne doit pas avoir d’inclinaison d’écoulement.

    Controle du cadre de fondation de chalet

    Construction des murs et installation des portes et fenêtres

    Posez la première rangée de planches murales. Selon l’épaisseur de parois et le modèle de chalet, les murs peuvent correspondre exactement avec le cadre ou déborder légèrement jusqu’à 1 cm du cadre de fondation. Si les planches de murs débordent, prenez le soin de les faire déborder de façon égale de chaque côté du chalet.

    La première rangée de madriers muraux doit être vissée au cadre de fondation à chaque coin et tous les mètres sur toute la longueur des planches. Insérer des vis à la jointure des langues et rainures d’emboitement entre la première et deuxième rangée. Les planches murales suivantes sont à emboiter une par une sans vis.

    Note : il est très important que vous ne vissiez pas les madriers muraux au-dessus de la première rangée. En effet cela entraverait leur mouvement naturel de dilatation et contraction et pourrait endommager votre chalet.

    Après avoir posé la première rangée de madriers muraux, assurez-vous que les mesures des ouvertures et positionnement des portes et fenêtres correspondent bien aux plans du chalet.

    Fixation des premiers madriers sur cadre de fondationVissage première rangée de planches murales

     

    Construisez les murs selon les plans du chalet. Portez bien attention aux trous pré-percés verticalement au bout des planches murales et à d’autres endroits, et assurez vous que vous les placez bien conformément au plan. Le placement de ces trous doit s’aligner exactement sur les trous de la rangée de planche précédente, de sorte que vous puissiez insérer les tiges de renfort métalliques à travers le mur entier à chaque coin, ainsi qu’insérer les renforts métalliques à d’autres parties murales à un stade plus avancé de la construction.

    Pour bien placer chaque rangée sur la précédente, utilisez un maillet en caoutchouc si nécessaire.

    NOTE : Après le placement de la sixième rangée de planche, comparez de nouveau les mesures des diagonales pour vous assurer qu’elles ont identiques.

    Pour solidariser certains éléments muraux, nous utilisons des chevilles en bois de chêne. Ces chevilles en bois de chêne sont présentes dans le kit et doivent être insérées dans les trous à l’aide d’un marteau métallique normal. Certaines planches murales sont fixées en prolongement les unes des autres  grâce à des pattes métalliques de fixation. Ces points de fixation sont illustrés sur le plan du chalet et varient selon votre modèle de chalet.

    Insertion cheville en chêneFixation planches en prolongement avec pattes métalliques

    Toutes les hauteurs de fenêtre sont indiquées sur les plans des murs. Les fenêtres peuvent être posées quand les ouvertures qui les reçoivent sont construites à mi-hauteur, ou peuvent aussi être fixées quand la construction est complète et le toit posé.

    Conseil : La plupart des personnes trouvent plus facile  d’installer les portes et les fenêtres après la construction complète des murs et le placement des solives de toit, parce que le chalet est plus rigide à ce stade.

    Dans la plupart des modèles, les baguettes de cadre des fenêtres sont emballées séparément : quatre baguettes extérieures et quatre baguettes intérieures. Si vous installez les fenêtres avant la construction complète des murs, alors vissez les baguettes de contour extérieures et intérieures aux cadres des fenêtres. Insérez alors les fenêtres dans l’ouverture à mi-hauteur, puis continuez l’assemblage des murs. Voir le diagramme suivant.

    Pose des ouvertures de chalet en bois

    Si vous insérez les fenêtres après l’assemblage des murs chalet, alors vissez seulement les baguettes extérieures aux cadres des fenêtres. Ensuite placez les fenêtres dans l’ouverture du mur et fixez-les en vissant les baguettes intérieures au cadre de fenêtre. Vous aurez besoin de l’aide d’une seconde personne pour maintenir la fenêtre en position pendant que vous fixerez les baguettes intérieures. Les baguettes profil-contour de fenêtres doivent être vissées aux cadres des fenêtres, mais en aucun cas aux planches murales. C’est un système de flottement des cadres qui permet les dilatations et les contractions des planches murales autour des ouvertures. Ainsi elles ne se « travailleront » pas.

    L’ouvertures des murs recevant les fenêtres est toujours plus grand de quelques centimètres que les fenêtres. Il très important d’ éviter d’exercer une pression sur les fenêtres au cours des premières années, pendant que les murs se « reposent ». C’est une caractéristique technique du système de cadres flottants.

    Les kits porte à simple ou double battant comportent un encadrement de porte, trois baguettes intérieures et extérieures et des battants de porte vitrés ou pleins. Les portes à double battant viennent en 4 morceaux. Assemblez et vissez ensemble les éléments du cadre, puis vissez les baguettes extérieures au cadre. Alors insérez le bloc porte dans l’ouverture et fixez avec les baguettes intérieures en les vissant à l’encadrement de porte. Là encore, n’enfoncez jamais de vis dans les murs, seulement dans l’encadrement de la porte. Nous recommandons d’accrocher les battants de portes après l’assemblage de l’encadrement aux murs. Vous pouvez aussi glisser par en haut les encadrements de portes dans les ouvertures de murs à mi-hauteur à un stade plus précoce de la construction, comme cela peut se faire avec les fenêtres.

    Votre chalet se tassera au cours des deux premières années après assemblage et il peut être nécessaire d’ajuster les portes et les fenêtres de temps en temps pour assurer un fonctionnement fluide.

     

    Installation des piliers verticaux des chalets avec auvent

    De nombreux modèles de chalet chaletenbois.fr avec de grands auvents ont des poteaux verticaux. Ces piliers de support doivent être coupés à la bonne hauteur et installés selon les plans du chalet. Coupez le poteau en laissant 6 à 8 centimètres  en bas qui permettront l’ajout du pieds métallique ajustable utile pour s’adapter précisément à la hauteur de l’auvent. Cela peut être nécessaire puisque la construction se tasse durant les deux premières années. Avant de fixer le pied métallique à la lambourde de fondation et le poteau au toit, assurez-vous qu’ils sont bien positionnés selon les plans et nivelés verticalement en contrôlant avec le niveau à bulle. Tout d’abord , vissez le pied métallique au cadre de fondation et mesurez de nouveau, puis fixez le poteau au toit de l’auvent avec des vis.

    Installation de piliers d'auvent de chalet

    Pilier d'auvent avec pied ajustable

     

    Installation des renforts anti-tempête

    Installez les tiges de renfort métalliques après avoir construit les murs et monté les éléments des pignons.

    Les chalets aux murs de 44mm à 92mm d’épaisseur nécessitent l’installation selon les instructions du plan de tiges filetées dans les trous verticaux pré-percés traversant chaque madrier de mur. Ces tiges filetées métalliques peuvent être conditionnées en 2 ou 3 parties. Assemblez en vissant un coté des tiges, puis insérez les tiges dans les trous. C’est un détail important pour bien construire son chalet en bois.

    Si nécessaire élargissez les trous d’en haut avant d’insérer les tiges de renfort métalliques. Ces trous doivent être élargis suffisamment pour pouvoir y placer une rondelle et un écrou sur une profondeur suffisante pour que l’écrou s’y enfonce complètement. Cela permettra de monter les lames de toit correctement un peu plus tard.

    Elargissement du trou de sortie du renfort anti tempête

    Ajustement renforts anti-tempête

    Les renforts métalliques des chalets aux murs de 28 à 40mm d’épaisseur doivent être installés à la fin de l’assemblage. Ces instructions seront présentes plus tard dans ce guide d’assemblage.

     

    Installation des toitures à double pente

    Quand tous les murs ont été montés, arrive le moment d’installer les pièces des pignons. Les éléments des pignons peuvent être décomposés en plusieurs pièces. Assemblez ces composants entre eux avec des vis.

    Installation de pignon chalet en bois

    L’étape suivante consiste à installer les poutres et chevrons de toits. Glissez avec soin les poutres dans les découpes prévues à cet effet dans les pignons. Si nécessaire, enfoncez bien à l’aide d’un maillet en caoutchouc. Installez les solives en suivant précisément les plans du chalet, et pour les constructions de grande taille, prêtez bien attention aux positions des points d’embranchement. Pour connecter les chevrons, nous allons utiliser deux techniques : A) les chevrons se connectent avec des pattes de fixation métalliques  puis ils sont serrés ensembles avec des écrous et des boulons. Les écrous doivent être bien serrés à l’aide d’une clé. B) les chevrons sont fixés avec des pattes métalliques en U qui doivent être clouées dans les chevrons au-dessus des points de connexion comme le montre le plan du toit.

    Assemblage de poutres chalet en bois

    Quand les chevrons ont été installés, commencer à monter les lames de toit. Mais avant cette étape nous recommandons que vous contrôliez que tous les murs sont bien nivelés verticalement à l’aide d’un niveau à bulles.

    Commencez l’assemblage des lames de toit à un bout et placez bien la première lame au ras des chevrons. Installez tout le toit en vérifiant bien l’alignement des lames. Pour faciliter le contrôle vous pouvez placer une corde  parallèle à la ligne de toiture. Fixez chaque lame de toit aux chevrons avec un ou deux clous par chevron. La dernière lame devra être coupée à la mesure exacte.

    Ajustement toiture de chalet en boisFinition de toit chalet en bois

     

    Montez maintenant le renfort de toit tout au bord sous l’avant toit. Fixez-le avec des vis par-dessous. Ensuite installez les lames profil d’avant toit  en les vissant au renfort que vous venez de placer sous l’avant toit. Vérifiez que cette lame d’avant toit est bien alignée et de niveau avec le toit.

    Construire son chalet en bois jusqu’au bout: revêtement de toiture et traitement du bois

    Que vous vous procuriez le revêtement de toit chez chaletenbois.fr ou chez un autre fournisseur, nous recommandons toujours que vous le posiez immédiatement après l’assemblage du chalet. Cela fait partie du parcours indispensable pour construire son chalet en bois. Le revêtement de toiture ne peut être installé que sur un toit bien sec et par temps sec. Assurez-vous bien que le revêtement de toiture, shingles ou bardeau, déborde bien par-dessus les bords de l’avant toit d’1.5 à 2 cm pour éviter les infiltrations d’eau par capillarité entre les lames de toit et le revêtement. Construire son chalet en bois c’est le protéger de la pluie.

    Finition de couverture chalet en bois

    Ensuite montez les lames de finition des pignons et la baguette qui les couvre sur le dessus.

     

    Comment installer les toits à une pente et les toits plats avec parapet

    Beaucoup de nos chalets on des toits à pente de 5° ou plus (A sur la photo ci dessous) sans baguette lambrequin, tandis que d’autres modèles ont des toits à inclinaison d’environ 2%, désignés donc comme toits plats avec les baguettes lambrequin tombantes qui couvrent tous les bordes du toit (B sur la photo ci dessous)

    Construisez les murs et installez les éléments du pignon. Les éléments de pignon comprennent souvent plusieurs pièces à pré assembler, utilisez des vis pour les assembler.

    L’étape suivante consiste à installer les poutres et chevrons. Enfoncez au plus juste les chevrons dans les découpes du pignon. Si nécessaires ajustez en tapant avec un maillet en caoutchouc. Installez les chevrons exactement comme indiqué sur les plans du chalet et pour les constructions de grande taille, prêtez bien attention aux emplacements des points de jonction. Pour connecter les chevrons, nous allons utiliser deux techniques : A) les chevrons se connectent avec des pattes de fixation métalliques puis ils sont serrés ensembles avec des écrous et des boulons. Les écrous doivent être bien serrés à l’aide d’une clé. B) les chevrons sont fixés avec des pattes métalliques en U qui doivent être cloués dans les chevrons au-dessus des points de connexion comme le montre le plan du toit. (Voir les photos du chapitre précédent « installation des toits à double pente)

    Chalet toit plat et toit à simple pente

    Quand les chevrons ont été installés, commencer à monter les lames de toit. Mais avant cette étape nous recommandons que vous contrôliez que tous les murs sont bien nivelés verticalement à l’aide d’un niveau à bulles.

    Commencez l’assemblage des lames de toit à un bout et placez bien la première lame au ras des chevrons. Installez tout le toit en vérifiant bien l’alignement des lames. Pour faciliter le contrôle vous pouvez placer une corde  parallèle à la ligne de toiture. Fixez chaque lame de toit aux chevrons avec un ou deux clous par chevron. La dernière lame devra être coupée à la mesure exacte.

    Les lames de toit des chalets avec lambrequin sont plus  grandes de 5 à 8cm que les éléments du pignon. Placez les lames de toiture alignées avec la partie haute du pignon de toit. Il en résultera un espace vide de 7 à 10 cm entre le pignon de l’arrière du chalet (partie basse du toit) et le parapet – lambrequin  qui coiffe le toit et que vous installerez plus tard. Cet espace de 7 à 10 cm entre les lames de toit et le parapet du toit est nécessaire pour laisser l’eau de pluie s’écouler librement afin de conserver l’arrière du chalet sec et indemne d’humidité.

    Chevrons et élements de pignon des toits plats

    Certains de nos lambrequins ont plusieurs baguettes de renfort. Avant d’installer le lambrequin du mur de devant, vous devez couper des encoches dans les lames de toit qui accueilleront ces baguettes de renfort saillantes. Ou bien vous pouvez repositionner ces baguettes du coté extérieur des lambrequins et les installer sans avoir à couper d’entaille dans les dernières lames du toit.

    Les lambrequins doivent être vissés au bout des chevrons sur les murs latéraux et aux planches des pignons à l’arrière et à l’avant du chalet.

    Assemblage lambrequin parapet de toit plat

    Les lambrequins du devant et de l’arrière du chalet doivent être fixés en plus au mur en utilisant les supports d’assemblage – connexion du parapet en bois. Utilisez des vis.

    Fixation de lambrequin de toit plat

    Les parapets et lambrequins des chalets de grande dimension, peuvent être composés de 2 ou 3 pièces. Utilisez les baguettes d’assemblage/connexion pour les visser ensemble.

    Installez d’abord le lambrequin de la façade (coté plus élevé), puis les côtés, et enfin l’arrière du chalet.

    La hauteur du positionnement du parapet n’est pas fixe. Notre conseil général est de surélever le parapet du mur de devant (façade) de 5cm par rapport aux lames de toit. Ce sera suffisant pour poser le revêtement de toiture plus tard et placer les profils en U sur les parapets.

     

    Profil de parapetSupport de parapet

    Positionnement des supports et baguettes de parapet

    Que le revêtement de toit provienne de chaletenbois.fr ou d’un autre fournisseur, il faut toujours le poser dès qu’on a fini de construire son chalet en bois.   Le revêtement de toiture ne s’installe que sur un toit bien sec et par temps sec. Assurez-vous bien que le revêtement de toiture, shingle ou bardeaux, déborde bien par-dessus les bords de du toit d’1.5 à 2 cm. Cela évitera les infiltrations d’eau par capillarité entre les lames de toit et le revêtement.

    Les toits avec lambrequin ont des profils en U à installer par-dessus les lambrequins. Cette conception vise à couvrir les lambrequins et les bords du revêtement bitumineux du toit et donc maximiser la résistance à l’eau de pluie. Quand le revêtement de toiture a bien été posé, coupez le revêtement de toit dans l’alignement du côté supérieur des lambrequins. Installez alors les profils en U sur les lambrequins avec des vis. Les profils en U doivent être coupés à la dimension exacte avec angle de 45° à chaque extrémité pour composer les 4 coins du chalet.

    Inclinaison et bords du toit plat

    Pour les chalets à toit incliné sans lambrequin, nous utilisons le pignon (forme en L, deux pièces vissées ensembles) et des lames d’avant toit avec baguettes de renfort comme avant toit. Tout d’abord, montez les baguettes de renfort de l’avant toit sous les lames de toiture au ras du bout avec des vis. Ensuite, vissez les lames d’avant toit aux baguettes de renfort. Posez le revêtement de toit aligné avec le dessus de la lame d’avant toit, en laissant le revêtement déborder d’ 1.5 à 2 cm du coté bas du toit. Ensuite vissez ensemble les lames de pignon en L. Puis montez-les en les fixant aux bouts des chevrons avec des vis.

    Finition de toit plat de chalet simple pente

     

    Installation des lames de terrasse

    Installez les lames de terrasse en laissant environ 5mm d’espace entre elles. Une cale de 5mm d’épaisseur entre les lames est utile pour visser les lames avec justesse et rapidité. Ceci assure une installation facile avec des écarts réguliers entre les lames de terrasse. Fixez chaque lame de terrasse avec deux clous ou vis par lambourde de soubassement.

     

    Installation des lames de plancher

    Le plancher est posé en dernier pour éviter les traces de pas sur les lames. Les lames de plancher peuvent être installées indifféremment de la gauche vers la droite ou l’inverse.

    Enfoncez 2 clous ou vis par croisement de lame de plancher avec les lambourdes de dessous. Vous pouvez aussi, afin de cacher les clous ou vis, n’enfoncer qu’un clou ou vis en diagonale dans la lambourde depuis la gouttière d’emboitement des lames de plancher. Ainsi la lame de plancher suivante couvrira la tête du clous ou vis de la rangée précédente.

    Pose de plancher de chalet en boisde chalet en bois

    Les quelques millimètres d’écart entre la dernière rangée de lames de plancher et le mur ne se verront pas après la pose des plinthes à la prochaine étape. Certaines lames, en particulier les dernières, devront être coupées sur mesure. Evitez de marcher sur les lames de plancher avec des chaussures afin de ne pas laisser de trace de pas. Le nettoyage des traces de pas sur les bois non traités peut prendre beaucoup de temps.

    Pose de plinthes

    Il est maintenant temps de fixer les plinthes avec des clous enfoncés tous les 40 à 50cm.

     

    Installation des renforts anti tempête des abris aux murs de 28mm

    Pour finir de construire son chalet en bois, il faut placer les barres de renfort anti-tempête selon les plans de l’abri, en laissant un espace d’environ 5cm en dessous des lames de plafond. Ces renforts métalliques peuvent être installés à l’intérieur ou à l’extérieur, selon votre préférence.

    Placez les barres de renforts métalliques contre le mur. Marquez l’emplacement des trous qui recevrons les boulons de fixation et percez les trous avec une mèche bois ou métal de 6 à 8mm.

    Montez les renforts métalliques avec les vis et écrous. Serrez les écrous seulement à la main pour que la construction d’ensemble puisse se tasser.

    Renforts anti-tempête intérieurs des abri en 28mm

    Désormais votre abri est prêt. Nous espérons que vous êtes parvenu à assembler l’abri sans problème. Construire son chalet en bois soi même procure une grande satisfaction.

     

    Conditions de garantie chaletenbois.fr

    Nous garantissons le fonctionnement de nos produits pour une période de 5 ans (à partir de la livraison) sous les conditions suivantes. Cette garantie ne s’applique qu’aux parties de bois de nos produits.  Elle ne s’applique pas aux composants associés ou éléments qui sont faits de matériaux autres que le bois, que ce soit partiel ou complet, c’est-à-dire portes et fenêtres / vitrage. Dans le courant de cette période de garantie les éléments défectueux ou manquant ou le produit lui-même, sera échangé avec notre accord. La garantie ne couvre que l’échange et la livraison des produits en bois  livrées par erreur ou défectueux à nos frais. Elle ne couvre pas le suivi du remplacement, l’installation, les dommages et intérêts, pertes d’exploitation, les couts additionnels ni les remboursements.

    La garantie est nulle dans les cas suivants :

    • Les instructions d’assemblage n’ont pas été suivies
    • Des changements ont été apportés au produit (rajout ou modification) qui dévient des instructions d’assemblage et plans.
    • Les limites de charge et utilisations ont été dépassées
    • Le produit a été assemblé sur une fondation incorrecte, dalles…etc. En particulier si les règles générales de construction et d’architecture ont été ignorées.
    • Le bois n’a pas été suffisamment protégé, c’est-à-dire si le bois n’a pas été traité avec un produit de protection.
    • Des vents violents au-delà de Force 7 ou catastrophe naturelle ou en cas d’utilisation extrêmement inappropriée du produit.
    • Les défauts qui apparaissent sont typiques et inhérents à la nature du bois, tels que les changements de couleur et décoloration, l’apparition de craquelures, gondolage, dilatations, et évènements semblables. Ce sont des évolutions naturelle du bois.
    • Les réparations et entretiens qui auraient permis d’éviter le développement des défauts n’ont pas été entrepris.

    Les réclamations doivent être communiquées par e-mail pendant la période de garantie. Dans la réclamation doivent figurer la liste de colisage, le numéro de série et le numéro de commande. Un autre prérequis pour une réclamation de garantie est de nous notifier immédiatement le défaut ou dommage en nous fournissant des photos ou en nous les décrivant de façon écrite.

    Toute réclamation au titre de la garantie doit être adressée à info@chaletenbois.fr

     

    Conseils d’assemblage et d’entretien des constructions en bois

    Les erreurs à éviter lors de la construction d’un chalet en bois:

    • Stocker le kit de construction sur un sol dénivelé ou sur l’herbe. Avant de construire son chalet en bois il faut prendre le soin de poser le kit sur un sol plat, sinon les éléments en bois du chalet vont se travailler. Les paquets ne doivent pas être stockés longuement (plus de 2 semaines) sur l’herbe, même avec leur emballage plastifié. L’emballage protège surtout la partie supérieure du kit, l’humidité peut atteindre les matériaux pas le dessous. Les paquets du kit ne doivent pas être stockés directement au soleil durant une longue période, car des déformations peuvent se produire en quelques jours.
    • Commencer à construire son chalet en bois sans avoir trié les éléments. Avant de commencer l’assemblage, tous les composants doivent être identifiés, triés et contrôlés. Les lames de plancher, planches murales, lames de toit, baguettes, poutres de fondation, fenêtres et portes doivent être triées et séparées. Tout le kit doit correspondre aux quantités détaillées dans les plans et la liste de colisage.
    • Ne pas suivre le plan d’assemblage. Le plan du chalet doit être suivis précisément et utilisé pour y rapprocher chaque pièce. Les trous pré percés destinés à accueillir les tiges de renfort métalliques sont indiqués sur les plans et doivent être alignés les uns sur les autres. Dans le cas contraire vous ne pourrez pas insérer les tiges et renforts métalliques intra muraux et anti tempête.
    • Manque de connaissance et de pratique d’assemblages de chalet. Nos kits incluent tous les composants déjà mesurés et découpés, en dehors de quelques lames de plancher et de toit, des poteaux de support et d’autres composants qui sont conçus pour être ajustés par découpe lors de l’assemblage. Cela rend l’assemblage du chalet facile et simple, toutefois cela requiert une connaissance de base et une pratique antérieure du bricolage. Si vous avez des doutes, nous vous recommandons de solliciter l’intervention d’un artisan local pour vous aider, ou d’avoir recours à notre service d’assemblage professionnel. Notre vidéo YouTube montre l’installation d’un chalet de jardin, et donne une vue d’ensemble complète du processus d’assemblage.
    • Des fondations ou bases défectueuses ou de piètre qualité. Comme n’importe quelle construction, construire son chalet en bois nécessite une fondation correcte. La qualité d’une fondation dépend de son emplacement, du sol, de l’utilisation à venir et des dimensions du chalet. Les types de fondation les plus recommandables sont une dalle béton, des piliers béton, des semelles béton, des plots plastiques ajustables, des vis de fondation. Indépendamment du type de fondation, elles doivent toutes être rigoureusement nivelées, stables et adaptées aux dimensions au sol du chalet. Ne prévoyez surtout pas de pente pour l’évacuation de l’eau. C’est inutile et cela causera des problèmes dans le fonctionnement et la durabilité du chalet. Si nécessaire nous vous enverrons les plans du chalet avant la livraison. Vous pouvez en découvrir davantage sur les fondations adaptées en consultant la page “préparer une bonne fondation de chalet en bois”.
    • Ne pas placer les chevilles bois dans les trous pour les maisons à terrasse et auvent. Tous les trous pré percés des chalets de jardin ont une fonction, et tous doivent accueillir une pièce précise.
    • Laisser le toit sans revêtement. Toutes nos constructions ont besoin d’un revêtement de toit qui aidera à les protéger contre l’humidité. Nous recommandons fortement les bardeaux bitumineux Icopal (toits à une pente), des shingles bitumineux (toit à double pente) ou une couverture en membrane EPDM (toits plats). Nos kits de base n’incluent pas de revêtement de toiture. Que vous commandiez le revêtement de toit que nous proposons en option, ou que vous vous le procuriez  de votre côté, il est essentiel d’équiper votre construction d’un revêtement de toiture adapté.
    • Mauvaise protection du bois : Après avoir complété l’assemblage de votre chalet de jardin, il doit être traité immédiatement avec un produit de protection des bois. Deux jours plus tard, une seconde couche doit être appliquée pour éviter ainsi les dommages dus à l’humidité et autres conditions climatiques. Il est nécessaire de traiter toutes les parties en bois du chalet tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, y compris les portes, cloisons intérieures, cadres et battants de fenêtre. Le traitement du bois ne doit être appliqué que sur une surface sèche. Aucune application ne doit se faire par temps pluvieux.
    • Entraver le mouvement des planches murales avec des conduits, câbles et meubles. Idéalement, quand vous fixez des équipements aux murs du chalet, ils ne doivent être fixés qu’à une planche murale, de sorte que les différents éléments muraux ne soient pas fixés les uns aux autres. Cela permet à la construction de se tasser librement et de façon naturellement équilibrée. Dans les cas où il est inévitable de fixer les équipements à plusieurs éléments de mur (par exemple de câblages), vous devrez probablement déplacer temporairement les fixations si des écarts apparaissent dans les murs pour laisser les planches murales se tasser naturellement. Vous pourrez alors fixer de nouveau l’équipement en question quand les planches murales se seront de nouveau alignées entres elles. Vous devez toujours laisser un espace minimum de 7cm entre le haut de n’importe quel meuble fixé au mur et le plafond.
    • Fixer les fenêtres et portes aux planches murales. Les profils de contour de fenêtre et de porte ne doivent pas être clouées ou vissées aux planches murales, mais seulement aux cadres correspondant de fenêtres et de portes. Si elles sont vissées aux murs, les portes et fenêtres vont entraver le mouvement naturel du chalet, ce qui aura pour effet de produire des espaces entre les planches murales ou d’empêcher les portes et fenêtres de s’ouvrir de façon fluide.
    • Ne pas installer ni serrer les tiges de renfort métalliques. Les chalets aux murs de 44mm d’épaisseur et plus sont accompagnés de tiges métalliques qui doivent être insérées à travers le mur entier. Elles doivent être fixées par le haut avec des rondelles et des écrous. Serrez manuellement autant que vous le pouvez mais sans utiliser de clé. L’écrou devra être serré par le dessous au cours de la première année, tous les 1 ou 2 mois, puis ensuite tous les 3 à 4 mois.
    • Si votre chalet a un auvent avec pilier de support, ce dernier doit être mesuré et coupé à la mesure exacte et positionné sur la base métallique de façon à ce que le poteau soit entre 6 et 8cm au-dessus du niveau du plancher de terrasse. Cela permet l’accès au pied ajustable pour réglage ultérieur. Le pied de poteaux métallique s’ajuste en tournant l’écrou qui y est attaché à l’aide d’une clé.

    Entretien du chalet en bois, à faire quand on a fini de construire son chalet en bois

    • L’application d’une première puis deuxième couche de protecteur bois doit être faite aussitôt après l’installation. Par la suite, le chalet doit être repeint selon les instructions du fabricant du protecteur bois, en moyenne tous les 5 ans. Toutes les surfaces, intérieures et extérieures, y compris les portes intérieures, cloisons intérieures, cadres et battants de fenêtre doivent être traitées avec un produit de protection du bois.
    • Les tiges de renfort métalliques doivent être resserrées tous les 1 à 2 mois la première année, puis tous les 3 mois si nécessaire par la suite. Le serrage doit se faire manuellement et pas avec une clé. N’utilisez une clé que dans le cas où l’écrou serait oxydé.
    • Selon le modèle de chalet, les poutres peuvent être fixées en prolongement l’une de l’autre par des boulons. Si c’est le cas pour votre chalet, ces boulons doivent être resserrés en utilisant une clé à douille.
    • Ne fixez jamais les madriers muraux ensembles avec des baguettes ou profils pour isolation. Si vous avez recours à ces ajouts, vous devez toujours utilisez des systèmes autonomes flottants avec une marge de dilatation verticale de 5 à 7cm  pour permettre le tassement. Des plots coulissants et profils adaptés existent pour effectuer ceci.
    • Il est courant que le bois, en particulier le bois brut, ait des craquelures et des nœuds. C’est naturel et n’affecte pas les performances du chalet. Ce n’est pas non plus un défaut ni le signe d’un produit de faible qualité.
    • Des petits écarts entre les lames de plancher peuvent apparaitre selon la température et l’humidité ambiante. Cela peut nécessiter un ajustement.
    • Le poteau de support d’auvent du chalet doit être ajusté en bas selon le tassement du chalet en tournant l’écrou d’ajustement du pied métallique avec une clé. Les poteaux de support d’auvent qui sont trop haut empêchent le tassement uniforme et nivelé du chalet, ce qui peut conduire à un écart entre des planches murales.
    • Bien que les portes et fenêtres soient des ouvertures de chalet de jardin de bonne qualité, elles ne sont pas strictement adaptées à toutes les conditions. Dans des zones exposées à des conditions climatiques extrêmes telles que les pluies battantes horizontales, des écoulements peuvent se produire. Vous pouvez empêcher ceci en posant des joints silicones ou bandes d’isolation adhésives le long du cadre, derrière le profil de fenêtre. Cette manipulation relève de l’entretien courant et n’est pas faite par chaletenbois.fr, même si vous avez eu recours à nos services d’installation.
    • Les portes et fenêtres doivent être occasionnellement ajustées pour s’assurer qu’elles fonctionnent correctement. Les portes et les fenêtres sont plus petites que leurs ouvertures correspondantes, ce qui est rendu nécessaire par le tassement naturelle de la construction. Durant les deux premières années, l’espace entre les cadres d’ouverture et les planches murales ne doit pas être comblé avec des matériaux de type mousse expansive. En revanche cela peut tout à faire se faire après ce délai. Pour combler provisoirement ce vide pandant les deux première années et éviter d’éventuels courant d’air par fort vent, vous pouvez y insérer un isolant mous qui n’entravera pas les dilatation du bois comme de la laine de verre ou de roche.